# LAE

mouton noir

L’enjeu est de penser la manière dont pourrait s’opérer la transition entre un régime non démocratique et un régime démocratique …

Les Abstentionnistes Engagés sont nés le 13 décembre 2015, le soir du 1er tour des élections régionales, Avec + de 50 % d’abstention, comment le régime représentatif actuel peut-il encore se prétendre représentatif ? A partir de ce constat et compte tenu de l’absence de contre-pouvoirs citoyens, nous avons lancé les Abstentionnistes Engagés.

Nous pensions que l’abstention était le seul moyen de ne pas cautionner un régime représentatif qui exclu le citoyen de toute forme de participation politique autre qu’ électorale. Un régime qui a besoin d’un taux de participation électoral important pour se prétendre légitime.

Une élection, telle qu’elle se pratique aujourd’hui, ne comporte pas d’options satisfaisantes :

– Elire un candidat issu d’un parti « de gouvernement », c’est plébisciter le régime politique actuel

– Elire un candidat issu d’un parti « marginal » ou un candidat « citoyen », c’est croire que le système politique n’est pas verrouillé. Qu’il n’existe pas de lien assez fort entre le financement des partis, leur médiatisation et les résultats électoraux.

– Voter blanc, c’est croire que si tout le monde fait comme vous, ça va changer quelque chose. C’est croire que la classe politique va changer le statut de ce vote s’il est plébiscité pour qu’il soit enfin reconnu

Nous avons échangé avec de nombreuses personnes et au fond nous sommes d’accord avec le fait que…

S’abstenir n’a pas grand effet non plus. De la même manière que le vote blanc.

Nous avons assisté à des oppositions féroces entre partisans, votes blanc et abstentionnistes.

Nous pensons que ces oppositions sont stériles et que le régime politique actuel nous divise pour mieux régner.

Divisés, nous sommes minoritaires. Cependant, nous sommes une majorité à penser qu’il y a un problème démocratique en France.

Ainsi, nous avons décidé de ne plus promouvoir l’abstention mais plutôt d’appeler tous ceux qui considèrent qu’il y a un problème démocratique en France à remettre en cause le cadre constitutionnel actuel.

Nous avons rejoint JourDebout : http://jourdebout.net/

Un appel à un rassemblement citoyen le jour du 1er tour des présidentielles. Que vous soyez abstentionnistes ou non, rendez vous sur les places publiques le,23 avril 2017 pour rendre visible la majorité que nous sommes à considérer qu’il y a un problème démocratique en France. Que nous sommes une majorité à vouloir changer la Constitution pour démocratiser le régime représentatif actuel.

Au-delà de nos différences, concentrons-nous sur ce qui nous rassemble.

Il n’y a pas d’alternative. Soyons l’alternative

Alors rendez vous à JourDebout

 

Pour en savoir plus sur l’origine de notre engagement abstentionniste, consultez notre arbre des choix électoraux :

https://framindmap.org/c/maps/152710/public



 

 

Enregistrer

Enregistrer